La main baladeuse, heureuse, légère, leste lourde, malheureuse, ou encore verte.... "travaux manuels interroge les fonctions expressives et relationnelles de cette main : précieux outil de communication par les signes, mais aussi par le toucher. Que deviennent ces gestes sortis de leur contexte ? Etrangement camouflées de noir de la tête aux pieds, les interprètes sont réduites à des silhouettes pour mettre en avant la mécanique des mains. Des mains nues ou gantées, douces ou intrusives, effrayées ou effrayantes, sensuelles ou formelles. Elles oscillent entre légèreté et gravité, évoquant tantôt la froideur du laboratoire expériemental, tantôt l'onirisme des films muets ou des scènes poétiques. Toucher et être touché, c'est la pari de "travaux manuels", à découvrir dans ce duo dansé, sonore et musical à quatre mains !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© cie tancarville